En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

jeudi 10 août 2017

Sont-ils des demeurés mentaux ou sommes nous en plein false flag ?

Quand un islamiste, commet un attentat avec une voiture louée, géolocalisée et s'en sert pour fuir alors que la première bouche de métro aurait mieux fait l'affaire, on est en droit de se poser des questions sur le QI dudit terroriste, ou bien ... ?

5 commentaires:

  1. dans votre article précédent:
    "...si l'auteur est arrêté, les signes de déficience mentale vont certainement se révéler..."
    l'occasion est trop belle pour les médias, de faire éventuellement passer sa connerie congénitale amplifiée par une possible overdose de "captagon" pour une évidence de troubles psychologiques...

    RépondreSupprimer
  2. Ne parlons même pas des medias qui ont abandonné tout sens critique sanf dans très rares cas. Je parlais essentiellement du pouvoir, seul habilité à décréter ou non l'irresponsabilité mentale de ce passager de "voiture folle"

    RépondreSupprimer
  3. EQUALIZER11/8/17 10:26

    des false-flag il y en a certes plus qu' on n' imagine , mais en voir partout ? N' importe quel débile peut commettre une "attaque" conformément à la directive "tuez les 'mécréants' partout par tous moyens" etc ... il faut aussi tenir compte du côté "travail d' arabe" . Tu vois , le petit truc foireux qui fout tout par terre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est à dire que l'hypothèse qu'il ait commis un attentat avec une voiture louée et géolocalisée est tellement énorme ...

      Supprimer
  4. EQUALIZER11/8/17 23:06

    sans les sous-estimer ... ce ne sont quand même pas des prix Nobel ! et souvent des bas-de-plafond .. facilement influençables .

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.